La San Vincenzo à Nuits-St-Georges

3 mars 2015

EchosdCom 105Depuis 2009, la San Vincenzo de l’Amarone, avec ses vins somptueux et ses buffets magnifiques, s’inscrit comme un après Saint-Vincent Tournante franco-italien. Pour s’en rapprocher encore, elle aura lieu, cette année à Nuits-Saint-Georges.

Deuxième grand rendez-vous viticole de janvier après la Saint-Vincent Tournante, la San Vincenzo de l’Amarone, initiée par Alberto Iacono, patron du restaurant italien éponyme est née en 2009, dans les locaux de l’établissement dans la Zac Porte Marie de Bourgogne et en s’étoffant de nouveaux exposants et de milliers de visiteurs a traversé l’avenue Charles de Gaulle. L’édition 2015, 7ème du nom, philosophiquement proche de la Saint-Vincent Tournante, s’en rapproche cette année géographiquement puisqu’elle se déroulera, le 28 janvier prochain à la Maison de Nuits à Nuits-Saint- Georges (la Saint-Vincent Tournante ayant lieu à Vougeot et Gilly-lès-Cîteaux, le week-end précédent). Dans ce décor de caveaux superbes, près de 200 vignerons, de Bourgogne et d’Italie à parité et 16 restaurateurs étoilés Michelin venus chacun d’une ville différente (10 de Bourgogne et 6 d’Italie) recevront les milliers de visiteurs attendus sur le thème de vin et gastronomie pour un magnifi que moment de partage et d’amitié franco-italienne. De quoi sublimer les papilles les plus délicates, de quoi enflammer les oenophiles les plus exigeants. Ayant une pensée émue pour l’ami Hubert de Montille qui présida plusieurs San Vincenzo, Alberto Iacono indique que cette édition se déroulera sous la présidence de 2 Meilleurs Sommeliers du monde, le parisien Philippe Faure-Brac (4ème Français sacré, c’était en 1992) et Enrico Bernardo le premier italien titré, en 2004 et annonce le retour probable d’Alain Rosier Meilleur Sommelier du Monde 1986 (médaille de bronze).

NOUVEAUTÉS

Accueillis par un verre de crémant Louis Bouillot offert par l’Imaginarium, les participants découvriront les vins et les plats comme à l’habitude, mais Alberto Iacono annonce la nouveauté 2015, la présence à la Maison de Nuits, d’artisans de métiers de bouche, italiens et français, à commencer par le “local de l’étape“, les Cassis Cartron, mais aussi des fromager, charcutier, fabricant d’huile d’olive, d’un “alchimiste“ du vinaigre balsamique, tous italiens. Des chocolatiers, l’un sicilien et l’autre beaunois rivaliseront de saveurs, et un producteur de crème de truffe blanche fera lui aussi son grand retour depuis Alba en Italie. Le prix d’entrée reste fi xé à 40 € par personne tout compris. On peut se procurer des places en pré-vente à l’Amarone, avenue Charles de Gaulle, mais aussi à Nuits-Saint-Georges, à l’Imaginarium et au Café de Paris.

Voir l’article d’EchosdCom

Leave a reply